• Rentrée 2014: l'UNSA Education de l'Hérault reçu par La DASEN dés le vendredi 5 septembre

    Rentrée 2014: l'UNSA Education de l'Hérault reçu par La DASEN dés le vendredi 5 septembre

                                          

     

    L’UNSA Education de l’Hérault a été reçu en audience, vendredi 5 septembre, par la Directrice Académique, suite aux quelques mesures  de carte scolaires annoncées pour cette rentrée 2014. En l’absence de réunion  de toute instance concertation ou de groupe de travail, l’Unsa Education prend ses responsabilités pour porter la parole des collègues.

    De toute évidence, les mesures annoncées sont nettement insuffisantes au regard des besoins.  Fort des remontées de nombreuses écoles, l’Unsa Education a fait le constat,  généralisé au département,  de l’augmentation des moyennes. Les écoles élémentaires à  plus de 27 élèves de moyenne, et au-delà de 28 se multiplient… Comme prévu, le département doit faire face à une forte hausse d’effectif.

    L’UNSA Education a fait état de toutes les situations d’école dont elle avait connaissance après les remontés des collègues. L’administration s’est engagée à les étudier et mettre en place sur une vigilance particulière sur les hausses d’effectifs à venir, particulièrement dans les secteurs où les programmes de constructions sont à la livraison.

    L’UNSA Education, le SE-UNSA 34 ont rappelé l’alerte qu’ils avaient lancé en décembre 2013, avec la FCPE et les DDEN, en direction de l’Administration Académique mais aussi des parlementaires sur les conditions difficiles voire impossible de réalisation de cette rentrée scolaire 2014. Notre département au regard de sa démographie scolaire mais aussi de l’hétérogénéité de ses territoires exige d’autres moyens pour ses établissements scolaires. La DASEN a fait part du travail mis en œuvre par ses services pour aborder la préparation de la prochaine rentrée 2015 dans les meilleures conditions.

    L'UNSA Education a renouvelé son exigence permanente de voir les effectifs de toutes les catégories de personnels. La refondation de l'école ne pourra pas se faire sans l'ensemble des personnels, d'enseignement, de direction, de gestion administrative, d'inspection et des missions santé-sociales.

    L’UNSA Education et le SE UNSA resteront vigilants et continueront le suivi de toutes ces situations.

    L’UNSA Education de l’Hérault a renouvelé son exigence sur l’accompagnement des équipes dans la mise en œuvre de la nouvelle organisation du temps scolaire, notamment pour ce qui concerne la diffusion de guide technique ou de dossier de retour d’expérience pédagogique. Les directrices et directeurs d’écoles, particulièrement exposés en cette rentrée sur les questions d’organisation, doivent être accompagnés et épaulés. Les situations difficiles doivent mobiliser les équipes de circonscriptions.

    La question de la mise en œuvre de l’accompagnement Educatif a fait l’objet d’un long débat. Toutes les difficultés ont été listées : enveloppe budgétaire contrainte, sous évaluation des besoins en groupe, difficulté de recrutement notamment le vendredi soir sur Montpellier, situation anxiogène pour les écoles de Béziers entrant dans le dispositif, surcharge de travail pour les directeurs. L’UNSA Education souhaite avoir été entendu sur ces questions et attend des mesures concrètes de la DSDEN 34.

    L’UNSA Education est revenu sur l’épineuse question de la blouse version Mairie de Béziers. Notre fédération a rappelé qu’au-delà d’une tenue c’est bien d’un uniforme et d’une vision de l’école surannée voire réactionnaire dont il est question. L’UNSA Education et le SE UNSA 34, avec ses partenaires laïques, seront extrêmement vigilants et dénonceront toutes les tentatives de pollution et de dégradation du climat scolaire Biterrois.

     

     Liste des mesures provisoires 1er degré

     

     

     

    Pin It