• L'UNSA Education de l'Hérault appelle au soutien de la directrice d'une école d'Henin Baumont face aux pressions injustes et diffamatoires d'élus du Front National.

     

    Dans une délibération du conseil municipal du 24 juin 2014, les élus FN d’Hénin-Beaumont ont mis en cause la directrice de l’école Pantigny de cette commune. Les termes de cette motion sont absolument scandaleux : « mesures vexatoires à l’encontre des enfants », « détournement des moyens et missions de la fonction publique à des fins politiciennes » « uniquement motivée par des envies de représailles politiques », « bafoué les principes de neutralité et de continuité du service public », …

     

    Que reproche-t-on à Christine? : de ne pas avoir organisé le spectacle de fin d’année (qui devait se dérouler un mercredi soir) et d’avoir dû abandonner le projet de sortie scolaire (faute de lieu adéquat). Depuis quand les activités en dehors du temps scolaire font-elles partie des obligations légales de service des enseignants?...

     

    Cette stigmatisation est inacceptable. Après avoir récupéré le local mis à la disposition de la Ligue des droits de l’Homme, les élus de la nouvelle majorité héninoise s’en prennent maintenant à une enseignante. Son tort : être une citoyenne engagée dans ses convictions démocratiques. Les Droits de l’Homme et l’attachement aux valeurs républicaines gênent-ils la municipalité d’Hénin-Beaumont?

     

    A travers cette motion, c’est l’école de la République qui est mise en cause.

     

    Le SE-Unsa 62 appelle tous les enseignants, la communauté éducative et les citoyens attachés à la Démocratie et au respect des personnes à soutenir Christine Coget en signant cette pétition.

     SIGNEZ LA PETITION EN LIGNE

    En vous remerciant pour votre soutien.

    Pin It